• Le tamier commun (tamus communis) est encore appelé herbe aux femmes battues ; il s'agit d'une plante vivace qui pousse dans les haies et les bois clairs, il appartient à la famille des dioscoréacées.

    La partie souterraine est une
    rhizome tubéreux.
    Les tiges produites poussent au printemps et meurent après la fructification.
    Ces tiges sont
    volubiles, elles peuvent atteindre 4 m environ ; à leur sortie, elles sont vertes, teintées de pourpre ou parfois presque noires suivant les sujets. A la cassure, elles laissent échapper beaucoup de sève et une odeur pas très agréable.
    Les feuilles alternes sont, au début, d'un vert très brillant ; leur forme rappelle celle d'un cœur à pointe allongée.

    En avril-mai, les fleurs apparaissent, elles sont minuscules, jaune-verdâtre et groupées en grappes de petite dimension pour les fleurs femelles (à pistil) et en longues grappes étroites pour les fleurs mâles (à étamines).Cette plante étant dioïque, ces deux types de fleurs sont portés par des individus différents.

    Les fruits sont des baies rouges qui persistent longtemps sur la tige qui a fané.

    Les jeunes tiges qui ressemblent à des pousses d'asperges font l'objet, dans notre région, d'une recherche acharnée, on les appelle les reponchons (prononcer pépounchouns, on doit entendre le "s" final). Ce mot doit provenir de poncho (pouncho) qui désigne une pointe ; pardon pour les puristes, je ne maîtrise pas l'orthographe occitane.
    Ces pousses sont consommées après cuisson à l'eau qui répand une odeur pas très engageante, soit en vinaigrette, assortie si l'on veut, d'un assaisonnement plus conséquent, soit en omelette avec des lardons. En elles-mêmes, il faut avouer, leur goût est assez déroutant pour les non-habitués.

    Par contre, les fruits sont toxiques ainsi que le rhizome cru.

    Ce rhizome possède des vertus médicinales diurétiques, purgatives, vomitives et résolutives.

    La plante était autrefois appliquée sur les plaies des femmes victimes de violences d'où le nom herbe aux femmes battues.

    Ce document est"emprunté" au site suivant : http://isaisons.free.fr/index.htm


    votre commentaire
  • Le dimanche 30 septembre 2007, une sortie publique est organisée par l'A.M.O. (Association Mycologique de l'Ouest) dans la forêt de l'Herbergement (85) à Ste Florence de l'Oie. Rendez-vous à 9 h 30 précises au parking situé à 1 km de Ste Florence sur la D13.

    La participation à cette sortie comme à toutes les autres, organisées par la même association, est entièrement gratuite. Le tri de la totalité des récoltes est effectué à partir de 16 h au lieu de rendez-vous. Les personnes qui le désirent peuvent faire la prospection le matin, par petits groupes, sous la direction de mycologues confirmés. Il suffit de le demander au départ.

    L'A.M.O.est une société scientifique d'éducation populaire dont le siège social est au 16, boulevard Auguste Péneau, 44300 Nantes Téléphone : 02 40 32 65 10


    votre commentaire
  • Voici le compte-rendu de notre soirée astronomique du samedi 22 septembre 2007 à la Rabatelière:

      14 personnes sont venues chez Monsieur R. Frédéric observer (dans un premier temps) au télescope la Lune et Jupiter avec ses 4 principaux  satellites naturels.
      Ensuite Serge a commenté le diaporama informatique sur grand écran présentant le système solaire ( le Soleil et son cortège de 8 planètes), il a également parlé des astéroïdes et des comètes. Enfin, il a abordé le thème des étoiles et les grandes structures qui les abritent : les galaxies.
      Nous avons fait une "pause café" et nous sommes retournés dehors. J'ai montré quelques constellations à l'aide de ma baguette magique (un pointeur laser très pratique et précis). Enfin, à l'oculaire du télescope, nous avons vu un amas d'étoiles , une étoile en train de mourrir et la grande galaxie d'Andromède.
      Tout le monde ( les petits comme les grands) ont été fascinés et sont repartis avec de magnifiques images dans la tête et certains sont déjà  partants pour une nouvelle soirée.

      A bientôt, Serge et Stéphane PECAULT


    votre commentaire
  • Les bienfaits de la consoude au jardin sont importants. Ils intéressent les jardiniers qui veulent éviter d'avoir recours à la chimie pour améliorer la terre.

    En effet, grâce à ses longues et puissantes racines, la consoude va puiser très profondément les oligo-éléments dans la terre, là où les plantes superficielles ne peuvent accéder. Ses feuilles emmagasinent en grande quantité de la potasse, du phosphore, de l'azote principalement. Elle va permettre de restituer à la terre ces précieux éléments :
    - sous forme de feuilles séchées 48 h, placées au fond des tranchées de plantation (1 à 2 kg par mètre linéaire)
    - dans le compost, il sert d'activateur et apporte les éléments qui sont en quantité moindre
    - sous forme de purin servant à arroser les plantations pour lesquelles il ne génère pas de 'brûlures' comme le purin d'ortie. Il doit cependant être utilisé dilué : 1/4 à 1/20 suivant qu'il est utilisé sur le sol ou sur les feuilles. De plus le purin aurait une action contre les pucerons ou la cloque du pêcher.

    Fabrication du purin de consoude :
    - ingrédients : 1 kg de feuilles de consonde pour 10 litres d'eau
    - couvrir les feuilles avec l'eau dans un récipient (pas métallique à cause de l'action des tannins)
    - couvrir le récipient (larves d'insectes, odeur...)
    - brasser régulièrement pour favoriser la décomposition aérobie
    - au bout de 2 semaines environ, le purin est prêt
    - filtrer (les résidus peuvent aller directement au compost)
    - utiliser dans les 3 semaines qui suivent

    Il est donc nécessaire de réserver un espace pour garder plusieurs pieds dans son jardin (par exemple entre les groseilliers qui ont des racines superficielles).

    Pour (beaucoup) plus d'informations :
    - encore et toujours le site sur le consoude
    - le site des Trucs du jardinier
    - le site d'Intelligence Verte


    votre commentaire
  • L'atelier Nature-Adultes de LOLAYO, tiendra sa réunion de rentrée,

    au Centre Culturel de Saint Hilaire de Loulay
    le vendredi 14 septembre
    à 20 heures 30

    A l'ordre du jour :

    - fiches d'inscription à l'atelier Nature-Adultes
    - règlement de l'adhésion à Lolayo (15 euros ou 5 euros suivant le cas) et de la participation à l'atelier (10 euros)
    - mise en place du calendrier annuel (n'oubliez pas vos agendas !)
    - activités proposées (venez avec vos idées, vos souhaits)
    - présentation de l'activité Astronomie qui pourrait voir le jour
    - remarques et impressions sur le blog, participation à la réalisation d'articles
    - autres sujets à aborder
    - verre de l'amitié 

    Comptant sur votre présence,
    A bientôt


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires