• Nom savant : Fraxinus excelsior

    On l'appelle aussi "frêne d'Europe", "frêne élevé", "grand frêne", "frêne à feuilles aiguës", "quinquina d'Europe", "langue d'oiseau".
    Ordre : Scrophulariales
    Famille : Oléacées (oleaceae)
    Genre : Fraxinus (ce genre comprend environ une soixantaine d'espèces)

    Le frêne élevé est un arbre commun d'Europe à bois clair, dur et élastique, pouvant atteindre 40 mètres de hauteur et 1 mètre de diamètre. Sa durée de vie moyenne est de 150 à 200 ans mais peut dépasser 300 années.

    Origine possible du nom :
    - du mot grec frassô, je clos, ou phraxis, "haie"; arbre servant à faire des clôtures
    ou
    - du latin fraxinus, "foudre", car isolé, il attire la foudre.
    Le nom spécifique excelsior signifie "plus haut", peut-être par comparaison avec le frêne à fleurs ou orne (Fraxinus ornus).

    Caractéristiques :
    - tronc : il est recouvert d'une écorce lisse et grisâtre quand il est jeune qui se crevasse en vieillissant.
    - feuilles : elles sont composées, imparipennées, opposées et comptent 7 à 15 folioles lancéolées dentées.
    - fleurs : le frêne développe des panicules de fleurs minuscules qui passent du rouge violacé au jaune foncé lors de la pollinisation. Les fleurs ne portent pas de sépales, de pétales mais simplement les organes reproducteurs (pistil et étamines). Les fleurs apparaissent avant les feuilles afin de favoriser la pollinisation par le vent.
    - fruits : ils se présentent sous la forme de grappes de samares indéhiscentes que l'on surnomme "langues d'oiseau" et qui ne portent qu'une graine.
    - habitat : on le retrouve partout en Europe jusqu'à 1500 m d'altitude. Il pousse le plus souvent en compagnie d'autres essences locales. Il préfère les places ensoleillées ou à mi-ombre. Dans le bocage, il est souvent présent dans les haies anciennes.

    Utilisation :
    Depuis longtemps, il est présent (feuilles) dans la pharmacopée traditionnelle et encore très employé en pharmacie. Il a des vertus anti-inflammatoires (antirhumatismales), antigoutteuses, antalgiques et diurétiques. Il est utilisé en infusion, en gélules et comme adjuvent dans les régimes amaigrissants.
    Il était sensé repousser les reptiles (on suspendait une branche dans les étables) (si quelqu'un peut confirmer cette pratique dans le nord-vendée merci de laisser un commentaire en précisant la période approximative d'observation).
    Enfin, on fabrique avec ses feuilles une boisson fermentée, légèrement alcoolisée : la frênette (ou frênée ou cidre de frêne).

    Pour l'apparition du feuillage, un dicton danois affirme que "Frêne avant Chêne: été radieux - Chêne avant Frêne: été pluvieux". (à vérifier en 2010 ....)

    Quelques liens pour en savoir plus :
    - Wikipédia Botanique
    - Biopix, un site tout en images
    - Hippocratus.com
    - Floranet, site sur les plantes médicinales
    - Botaplus.fr
    - A la découverte de la chaîne des Puys
    - Recette de la frênette sur le site C fait maison qui donne aussi d'autres adresses pour des variantes de cette boisson.


    votre commentaire
  • Nom savant : Geranium robertianum

    On l'appelle aussi "herbe à Robert", "fourchette du diable", "bec de grue", "épingles de la Vierge", "herbe rouge", "cerfeuil puant" etc... Cette plante était appelée au Moyen Âge "herba ruperti". Selon les uns, elle aurait été dédiée à Saint Robert, évêque de Salzbourg au 8e siècle parce qu'il en aurait révélé les propriétés médicinales (contre les hémorragies, les contusions et les maladies rénales). Selon les autres, il s'agirait d'une corruption du latin "ruber" (rouge) dont le sens aurait été mal compris par le peuple.
    Ordre : Geraniales
    Famille : Geraniacées (geraniaceae)
    Genre : Geranium
    Sous-genre : Robertium (33 espèces)

    L'oseille sauvage est une plante herbacée annuelle ou bisannuelle.

    Caractéristiques :
    - tige : légèrement velue, elle mesure de 20 à 50 cm.
    - feuilles : elles sont très découpées, d'un vert tendre qui vire au rouge à la fin de l'été.
    - fleurs : elles vont généralement par deux. Rose vif et rayée de violet, la fleur est formée de 5 sépales soudés, 5 pétales à onglet, 10 étamines et 5 pistils soudés.
    - fruits : les fruits sont au nombre de 5, légèrement ridés, contenant une graine lisse qui est éjectée alentour.
    - habitat : préfère les endroits ombragés, dans les sous-bois, au pied des haies ou des vieux murs.

    Utilisation :

    Ses feuilles froissées dégage une odeur sensée avoir une action répulsive sur les moustiques.
    En pharmacopée, elle a plusieurs utilisation :
    - La plante, récoltée au moment de la floraison, guérit de nombreux maux : les maladies du ventre, les hémorragies internes, le diabète, les ulcères, grâce à une simple tisane en décoction (50g de plante séchée pour un litre d'eau bouillie).
    - En usage externe, et plus concentrée, la décoction sert de bains de bouche contre les inflamations et en lotion pour les maux des yeux.
    - Les feuilles fraîches et pilées sont un excellent cataplasme pour les cicatrices.
    Il va de soi que ces informations sont à prendre avec précaution !!!

    Quelques liens pour en savoir plus :
    - Wikipédia Botanique (article incomplet)
    - Fleurs des champs
    - Le site de Jean-Paul...
    - Trucmania, les herbes guérisseuses


    votre commentaire
  • Nom savant : Rumex acetosa

    On l'appelle aussi "grande oseille", "oseille des prés", "oseille commune", "vinette" ou "surelle".
    Ordre : Polygonales
    Famille : Polygonacées (polygonaceae)
    Genre : Rumex (ce genre comprend environ 200 espèces)

    L'oseille sauvage est une plante herbacée vivace dioïque.

    Caractéristiques :
    - tige : cylindrique et cannelée, elle peut mesurer 60 cm à 1 m de haut.
    - feuilles : feuilles sagittées au bout d'un long pétiole à la base de la plante et qui deviennent sessiles en remontant vers le haut de la tige.
    - fleurs : elles forment de grands épis de petites fleurs vertes ou rougeâtres. Les fleurs mâles et les fleurs femelles apparaissent sur des pieds différents.
    - fruits : les graines sont des akènes triangulaires noirs et brillants quand ils sont secs.
    - habitat : prairies, bords des routes, champs, les lieux incultes, les buissons, le long des sentiers, au pied des murs et, en général, dans les lieux frais et sauvages.

    Utilisation :
    L'oseille sauvage est riche en acide oxalique (présent également dans la rhubarbe, les épinards...) et en vitamines (A, C, E...). Sa racine est utilisée comme diurétique, ses feuilles sont antiscorbutiques. Elle est très utilisée dans la médecine traditionnelle d'Europe centrale et de l'est. Elle contient également des substances aux propriétés tinctoriales (jaune et rouge).

     

    Quelques liens pour en savoir plus :
    - Wikipédia Botanique (article incomplet)
    - Fleur de Senlisse
    - Médisite.fr
    - Des recettes : soupe chaude et soupe froide à l'oseille sauvage


    votre commentaire
  • Nom savant : Ranunculus acris

    La terminologie "bouton d'or" s'applique à plusieurs espèces de renoncules : R. acris (renoncule âcre), R. bulbosus (renoncule bulbeuse), R. gramineus (renoncule à feuilles de graminées), R. repens (renoncule rampante). En Grande-Bretagne, on l'appelle buttercup. Autres noms : grenouillette, fleur de l'impatience, gobet du diable à cause de ses propriétés toxiques. Son nom dérivé du latin « rana » signifie petite grenouille, car certaines de ses variétés, aquatiques, poussent dans les marais peuplés de nombreux batraciens, ou car le fruit s'apparente a un têtard = petite grenouille = ranunculus.
    Ordre : Ranunculales
    Famille : Ranunculacées (Ranunculaceae)
    Genre : Ranunculus (ce genre comprend plus de 400 espèces)

    La renoncule âcre est une plante herbacée vivace.

    Caractéristiques :
    - tige : elle peut mesurer 30 à 80 cm de haut. Elle développe des stolons.
    - feuilles : feuilles à large gaine découpées en plusieurs lobes, dont le terminal est sessile, légèrement duveteuses et au goût âcre (d'où le nom).
    - fleurs : la corolle est formée de 5 pétales jaune doré brillant et porte de nombreuses étamines
    - fruits : les graines sont des akènes portés par le réceptacle floral. Les graines sont toxiques !!!
    - habitat : prairies, prés, pâturages, bord des routes, sur tout sol herbeux, surtout argileux et humides.

    Utilisation :
    Très fréquente dans les prairies, elle est délaissée par les animaux qui ne la mange pas, sans doute à cause de son goût âcre. Une fois déssèchée, elle semble ne plus être toxique et peut donc être présente dans le foin.

    La renoncule bouton d'or est souvent confondue avec la ficaire fausse renoncule.

    Quelques liens pour en savoir plus :
    - Wikipédia Botanique (article incomplet)
    - Plantes sauvages
    - Un site avec des photos


    votre commentaire
  • Nom savant : Stellaria holostea
    Autres noms : On l’appelle aussi Herbe de la Sainte-Vierge, langue d'oiseau, holostée, gramen fleuri, grande stellaire. Nos amis anglais la nomment Greater Stitchwort.
    Ordre : Caryophyllales
    Famille : Caryophyllacées (Caryophyllaceae)
    Genre : Stellaria (ce genre comprend 90 espèces)

    La stellaire holostée est une plante vivace à rhizome.

    Caractéristiques :
    - tige : rampante près du sol, elle peut mesurer 30 à 60 cm de haut. Elle est quadrangulaire et cassante au niveau des noeuds.
    - feuilles : elles sont opposées, lancéolées, sessiles et dépourvues de poils mais les bords sont rugueux au toucher.
    - fleurs : elles forment une cyme bipare de couleur blanche. Les pétales sont au nombre de 5 (et non 10 comme une observation hâtive pourrait le faire croire). Chaque pied de stellaire peut être composé de fleurs femelles ou de fleurs hermaphrodites (à la fois mâle et femelle) mais pas de fleurs mâles.
    - fruits : les graines globuleuses sont contenues dans une capsule.
    - habitat : on trouve des stellaires holostées dans les sous-bois, près des haies, des routes, des ruisseaux, dans des sols assez lourds.

    Utilisation :
    Autrefois, elle était utilisée en cas d'infection locale

    Quelques liens pour en savoir plus :
    - Wikipédia Botanique (article incomplet)
    - Plantes sauvages
    - Le site Kriss'Nature
    - Le site A fleur de Pau


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique