• Nom savant : Anthriscus sylvestris
    Autres noms : On l’appelle cerfeuil des bois, cerfeuil des prés, cow parsley (persil des vaches) en Angleterre, chérophylle sauvage, cerfeuil d'âne, ciguë blanche, fausse ciguë, persil des bois.
    Ordre : Apiales
    Famille : Apiacées (Apiaceae) ou Ombellifères
    Genre : Anthriscus (ce genre comprend quatre espèces)

    C'est une plante bisannuelle (parfois annuelle) ou vivace (grâce à des rejets) qui pousse souvent en colonie le long des routes.

    Caractéristiques :
    - tige : elle peut mesurer de 60 à 120 cm de haut, légèrement velue.
    - feuilles : elles sont pennées, de 2 à 6 folioles.
    - fleurs : elles sont regroupées dans des ombelles formées de 8 à 15 rayons et sont de couleur blanche. Fleurit d'avril à juin.
    - racine : elle contient une substance toxique !
    - habitat : on trouve le cerfeuil sauvage le long des routes, dans les lieux humides et ombragés.

    Utilisation :
    Les feuilles peuvent être utilisées pour remplacer le cerfeuil des jardins

    Attention !
    Le cerfeuil sauvage peut être aisément confondu avec la ciguë qui est très toxique !!!

    Quelques liens pour en savoir plus :
    - Wikipédia Botanique (article incomplet)
    - La cuisine sauvage
    - Le site A fleur de Pau (photos de botanique)
    - l'INRA de Dijon


    votre commentaire
  • Nom savant : Conopodium majus ou Conopodium denudatum (suivant les classifications)
    Autres noms : On l’appelle janotte ou jarnotte, génotte ou gernotte, jeanette, jeanotte, mugette dans les Pyrénées, Abernotte en Vendée, kraoñ–douar, keler ou kolor en Bretagne, kokolodig en Pays Bigouden, Castañuelas (« la castagnette ») en Espagne, pignut ou hognut en Angleterre car elle est appréciée des cochons. On l'appelle aussi "noix de Saint Antoine" (Antoine d'Egypte était le patron des porchers).
    Ordre : Apiales
    Famille : Apiacées (Apiaceae) ou Ombellifères
    Genre : Conopodium (ce genre comprend trois espèces)

    Le tubercule du conopode dénudé, en forme et au goût de noisette, lui a valu le surnom de "châtaigne de terre". Il est enfoncé assez loin en terre et la tige casse aisément ce qui nécessite de l'outillage pour le ramasser. Si la plante n'est pas abondante dans le secteur, évitez de ramasser les tubercules au risque de voir se restreindre son aire de répartition déjà bien entamée par l'utilisation incontrôlée de désherbant.

    Caractéristiques :
    - tige : elle peut mesurer 30 à 70 cm de haut.
    - feuilles : très découpées, à lobes presque filiformes.
    - fleurs : elles sont regroupées dans des ombelles formées de 8 à 12 rayons et sont de couleur blanche.
    - racine : c'est un tubercule de la grosseur d'une noisette (une noix pour les plus grosses).
    - habitat : on trouve des conopodes le long des fossés, dans les bois clairs, les lisières.

    Utilisation :
    Les tubercules peuvent être consommés crus ou cuits.
    Vous trouverez une recette de "croquants aux conopodes" à cette adresse : http://yoann.hue.free.fr/conopoderecette.html

    Quelques liens pour en savoir plus :
    - Wikipédia Botanique
    - La cuisine sauvage
    - Le site Follavoine (photos de botanique)


    1 commentaire
  • Nom savant : Daucus carota
    Ordre : Apiales
    Famille : Apiacées (Apiaceae) ou Ombellifères
    Genre : Daucus (ce genre comprend une dizaine d'espèces)

    La carotte sauvage est originaire du Moyen-Orient (Afghanistan semble-t-il) et progressivement elle a colonisé tous les continents. Au 18ème siècle, on connaissait des variétés à chair blanche, jaune, rouge, verte, pourpre et noire, …mais pas orange ! Ce sont des Hollandais qui, désireux de montrer leur fidélité à la Maison Orange, une principauté protestante de France, croiseront au 16ème siècle des variétés à chair rouge et à chair blanche et finiront par obtenir une racine d’un orange lumineux. Cette nouvelle variété ne tardera pas à supplanter toutes les autres.

    Caractéristiques :
    - tige : elle peut mesurer 80 à 120 cm de haut, elle est creuse et striée.
    - feuilles : elles sont alternes, au pétiole embrassant la tige, au limbe découpé (penné) en folioles étroites.
    - fleurs : elles sont regroupées dans des ombelles formées de plusieurs dizaines de rayons qui forment un "nid" quand elles défleurissent. Les fleurs de petite taille sont de couleur blanche ou légèrement rosée et la fleur située au centre de l'ombelle est souvent de couleur rouge.
    - fruits : ce sont des diakènes portant de petits aiguillons qui favorisent le dissémination par les animaux en s'accrochant à leurs poils.
    - racine : elle est pivotante et de couleur blanchâtre, moins épaisse que sa cousine cultivée mais au parfum identique.

    Utilisation :
    Comme la carotte cultivée, la carotte sauvage peut être consommée. Elle contient de nombreuses vitamines (B1, B2, B6, C...).
    En infusion, c'est un diurétique et elle possède des propriétés carminatives (contre les flatuosités).

    Attention :
    Ne pas confondre la carotte sauvage avec le panais (Pastinaca sativa) comestible lui aussi et avec la grande ciguë (Conium maculatum) ou la petite ciguë (Aethusa cynapium), ces dernières étant très toxiques (demandez à Socrate !).

    Quelques liens pour en savoir plus :
    - Wikipédia Botanique
    - Plantes sauvages
    - La cuisine sauvage
    - Poivre et Cayenne, les plantes médicinales
    - Blog d'un groupe de botanistes du Jura


    votre commentaire
  • Nom savant : Acer campestre
    Ordre : Sapindales
    Famille : Acéracées (Aceraceae)
    Genre : Acer (ce genre comprend environ 150 espèces comme l'érable plane, le sycomore ou faux platane...). D'origine latine, acer signifie "pointu, dur" que l'on retrouve dans les mots : acerbe, acéré... et aussi âcre)

    L'érable champêtre est le seul érable indigène, tous les autres ayant été importés. C'est un arbre à croissance lente pouvant atteindre une vingtaine de mètres de hauteur mais il est plutôt utilisé dans les haies qui bordent les champs et les chemins.

    Caractéristiques :
    - bois : il est blanc à grain fin et il est recouvert d'une écorce claire, crevassée, ayant un peu l'aspect du liège.
    - feuilles : elles sont petites (par rapport aux autres érables), caduques, simples au limbe à 5 lobes au bout d'un pétiole long et fin. Elles sont de couleur vert foncé sur le dessus, vert clair et légèrement duveteuse en dessous.
    - fleurs : de couleur jaune-vert pâle, elles sont groupées par petites inflorescences appelées corymbes et apparaissent en avril-mai en même temps que les feuilles. C'est une plante très mellifère.
    - fruits : ils sont formés de 2 samares opposées, teintées de rouge quand elles sont jeunes, ne contenant chacune qu'une seule graine.

    Utilisation :
    Outre le fait qu'il soit utilisé pour faire des haies taillées ou non, l'érable champêtre possède un bois dur et résistant qui est travaillé en marquetterie, pour faire des objets en bois, des instruments de musique, des manches d'outils. Dans certaines régions, on l'appelle "bois de poule" car il servait à faire des perchoirs dans les poulaillers. Il sert également de bois de chauffage.
    Son écorce astringeante, en décoction, est utilisée en pharmacopée et en cosmétique.

    Quelques liens pour en savoir plus :
    - Wikipédia Botanique
    - Les arbres
    - Un site très complet bien qu'un peu fouillis


    votre commentaire
  • C'est le printemps !

    Et ça tombe bien ! En effet, la Maison de la Vie Rurale organise, le dimanche 26 avril, de 10 à 19 heures, sa première grande manifestation de la saison 2009 :
    LES PRINTANIERES

    Au programme :

    • une sortie nature
    • un marché fermier
    • une vente de plantes potagères et aromatiques
    • un troc'plantes
    • des conseils en éco-jardinage
    • une animation musicale
    • une animation pour les enfants

    Tout le programme détaillé est disponible en cliquant sur ce lien :
    http://www.maison-vie-rurale.com/accueil.php?it=50&sr=ag

    Parmi les autres activités :

    • Les Bouts de Jardins (l'éco-jardinage dans le Bocage) : 5 dates et 7 lieux

    http://www.maison-vie-rurale.com/docactus/2009.bouts.jardin.pdf

    • La boutique des plantes : vente de plantes potagères et aromatiques

    http://www.maison-vie-rurale.com/docactus/boutique_plantes.pdf

    Le programme entier est disponible là : http://www.maison-vie-rurale.com/agenda.php

    N'oubliez pas de consulter fréquemment le site de la Maison de la Vie Rurale (lien dans la colonne de droite, catégorie jardinage écologique)

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique